Africa Renaissance

Africa Renaissance

Communauté Internationale

Quelle politique mène la Communauté Internationale ?

S’il est une réalité qui défraie la chronique depuis quelques années, c’est bien celle de la fameuse communauté dite internationale. Il faut être d’un certain niveau d’initiation pour saisir le sens de certains de ses actes, même si ceux-ci s’imposent à chacun des hommes de la planète Terre. Dans les faits cependant, cette communauté n’a rien de bien défini ni de bien clair, dans son contour ou dans ses composantes. Et cela seul peut constituer un objet d’inquiétude  d’autant plus grand, qu’il est indéfinissable ! Pour l’Encyclopédie Wikipedia,  la Communauté Internationale  peut s’entendre comme :

En réalité, il s’établit chaque jour davantage, que la dernière composante constitue la définition la plus plausible de notre fameuse  communauté. Les faits, les décisions prises le démontrent tous les jours, que ce soit en Irak, en Côte d’Ivoire, en Libye, en Afghanistan où après dix ans de cavale, Ben Laden vient d’être froidement abattu et son corps géré à « l’américaine » ! De plus, on se demande comment un pays pourrait être membre de la Communauté Internationale si les USA décidaient du contraire !

Maintenant, quelle politique mène réellement cette Nébuleuse dans le monde ? Il faut pour ce faire, s’éloigner le plus possible des déclarations ou des bonnes intentions de ceux qui sont en cause, des « comment les choses doivent être » d’après leurs lois à eux ! Il faut de même se méfier comme de la peste des « médias internationaux » qui ne sont que des caisses de résonnances, la voix de leurs maîtres.  De cette manière, en tenant compte de la nature de la tête de pont du groupe, (les Etats Unis), en tenant compte de même de la politique que mène généralement ce pays, dont un coin du voile a été levé par Wikileaks, on voit nettement les contours de la politique que pourrait mener la Communauté Internationale. Elle semble mener la politique de la « défense de ses propres intérêts » ! Contrairement à ce que l’opinion publique pense généralement, cela n’est pas ce que cette structure devrait faire. Parce qu’en agissant ainsi, elle mène en réalité une politique injuste à nulle autre pareille : la politique de la raison du plus fort ! Cette dernière est la définition exacte de la barbarie ! Est-il bien nécessaire d’en faire une démonstration?

Il est de notoriété publique que les hommes ont, depuis leur apparition sur terre, essayé d’aller vers la civilisation. Cette dernière est en résumé définie comme la neutralité et la toute puissance des lois dans la gestion des communautés humaines. Les meilleures lois sont celles qui sont en conformité avec celles de la Nature, qui est en fait le grand professeur de l’humanité ! Plus une communauté réussit à créer des lois conformes aux lois naturelles et respectées par ses membres, plus cette société est juste. Plus une communauté est juste, plus elle est stable, plus elle réalise l’intérêt non seulement de ses propres membres, mais aussi celui des autres communautés ! Dans une telle compréhension, les agissements régis par l’intérêt personnel, la force, l’avidité, etc. révèlent la sauvagerie, la barbarie du groupe concerné ! Voilà pourquoi d’ailleurs, la « superpuissance » ne saurait être l’indicatif d’un pays civilisé !

Quand nous étions petits, on nous disait que le comportement d’un adulte responsable, c’était celui qui était neutre. Un tel homme peut rencontrer deux enfants qui se battent dont l’un est le sien, et réussir à donner raison à l’adversaire de celui-ci, le cas échéant ! S’il faut punir le fautif (son enfant), il le fait sans état d’âme. Un tel homme est au service de la Justice, non à celui de son intérêt personnel. Un tel homme est ce que les Egyptiens pharaoniques qualifiaient de  « maâti ». Quand est-ce que les hommes d’aujourd’hui comprendront que la notion de défendre son intérêt personnel comme valeur absolue, c’est l’attitude propre de l’égoïste, de l’imbécile, du barbare, de celui que les Nuna appellent  lizeou ?! Les Moose du Burkina appellent un tel individu un « bon-yoogo » ! La Communauté Internationale dans l’essence de ses actes est-elle bien loin d’un tel personnage ?


 



11/05/2011
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres