Africa Renaissance

Africa Renaissance

De l'homme et de l'institution qui est le plus fort ?

Les hommes forts et les institutions fortes.

 

La polémique n’a pas encore diminué depuis que le président Blaise Compaoré, pour des raisons qui ne sont pas connues de tous, s’est cru obligé de donner la réplique à Barack Obama qui avait lancé depuis Accra il y a de cela quelque temps : « L’Afrique n’a pas besoin d’homme forts, mais d’institutions fortes ! ». Et la trouvaille de Compaoré a été qu’il n’y avait pas (et il ne saurait y avoir) d’institutions fortes sans hommes forts, puisque celles-ci devaient être soutenues par ceux-là ! Si l’on peut comprendre facilement d’où Obama tire sa sentence, l’origine de celle de Compaoré reste à rechercher pour analyse. En effet, la constitution des Etats Unis d’Amérique date tout de même de plus d’un siècle, alors c’est Compaoré qui a signé celle du Burkina Faso, il y a seulement une vingtaine d’années ! Et l’on sait d’autre part d’où est venu Compaoré pour promulguer la constitution burkinabè actuelle. Après la Révolution Démocratique et Populaire (CNR) issue du coup d’Etat de 1983 orchestré par Compaoré à la tête des Commandos de Pô, il a éliminé son ami et président du CNR Thomas Sankara en 1987. Sentant la pression surtout internationale s’exercer contre son pouvoir non démocratique, il s’est vu obligé de faire adopter une « constitution » à sa mesure par un référendum organisé en 1991. Signée par lui en cette année, et sentant son départ prochain, il la fit modifier en 1997 par son parti hyper majoritaire. Cela entraina la crise de 1998 consécutive à l’assassinat  du journaliste Norbert Zongo qui s’opposait précisément à la modification. Une autre modification intervint alors suite à la proposition des Sages que Compaoré avait appelés pour éteindre un feu allumé par son fait. Obama ne peut donc pas comprendre que Compaoré ne comprenne pas que la constitution ne puisse pas de nouveau être revue et modifiée ! « Quand le chien est habitué à trottiner, peut-il encore s’arrêter pour marcher normalement ? ». Obama et Compaoré ne sont donc pas sur la même terre, la même logique, les mêmes paramètres ! Malheureusement, Compaoré n’a jamais compris que lui non plus, n’est pas sur la même planète que son peuple qui l’a pris au mot et qui s’est mis à penser que démocratie c’est démocratie et qu’il n’y a pas démocratie et démocratie de Blaise, demi dieu et super homme ! Vous tous qui parlez et commentez, revenez à une simple réalité que Blaise ne se considère pas comme vous et moi. D’ailleurs certains de ses lieutenants le soutiennent ouvertement. Ne citons pas de nom de peur d’en oublier !

La question qui se pose à nous tous est par conséquent la suivante : Comment Blaise en est-il arrivé à se considérer comme il le fait aujourd’hui ? Est-ce par la qualité des études qu’il a faites ? Est-ce par son appartenance au peuple mooaga dont il est issu ? Est-ce par sa force naturelle et surnaturelle en tant que soldat hors pair ? Tant que nous n’aurons pas découvert ce sur quoi il se fonde pour avoir cette attitude inqualifiable, nous ne pourrons pas le contrer et lui montrer qu’il n’est qu’un homme comme les autres, ni pire, ni meilleur ! Si nous voulions prendre un peu de risque, on peut, en écartant les autres éventualités, dire que Blaise a fini par se convaincre qu’il est au-dessus du commun des mortels que nous sommes tous, par la pratique. Il a fini par comprendre qu’il peut par la coercition et la peur nous faire accepter tout ce qu’il veut ! Il a oublié ou ne sait pas que  : « Tant que le crapaud n’est pas tombé dans de l’eau chaude, il ignore qu’il y a deux types d’eau ! » Blaise doit tomber dans de l’eau chaude. Il le faut pour son bien et le nôtre ! Dans le film Shooter Tireur d’élite, un sénateur américain dit : « Il y a toujours un farfelu qui croit qu’un homme peut faire la différence à lui seul. Et il faut l’éliminer pour lui prouver qu’il se trompe ! C’est le problème des démocraties. »[1] !!!

 

 



[1] - Shooter-Tireur d’élite du réalisateur Antoine FUQUA. 2007



28/10/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres